mardi 3 septembre 2013

De quelques mythes qui s'écroulent

Revenons sur les lieux communs qui parsèment les débats, les communications, les pages de nos journaux favoris Il a été dit que la Russie ne soutiendrait pas vraiment Assad, que les convaincre serait facile- ce mythe s'est écroulé.
On nous a dit que le Hezbollah ne s'impliquerait pas - encore un mythe qui est tombé au fil du temps, comme la nature existentielle de ce conflit l'a révélé, comme prévu.

Que le Hezbollah était un tigre de papier, Al-Qusair a prouvé le contraire. Et un coup d'oeil sur la guerre de 2006 aurait suffi à démolir ce mythe:

Que le régime s'effondrerait assez rapidement, un mythe de plus dans les poubelles de l'histoire, malgré tous les efforts entrepris, y compris la campagne d'assassinats de l'été 2012.
Que les Etats-Unis et leurs alliés interviendraient directement, ce qu'ils font indirectement, un mythe écorné et rien ne prouve qu'Obama rencontrera un grand succès devant le congrès.
Que l'opposition et sa branche armée étaient laics et que jamais les djihadistes et Al-Qaida ne prendraient la main sur le terrain.
Que si l'on était intervenu plutôt, Assad serait parti ou aurait subi le sort de Khaddafi, La Russie, le Hezbollah et l'Iran renvoyés à leurs pénates et qu'un merveilleux régime sunnite très libéral et  respectueux des religions, des minorités gérerait aujourd'hui un pays où les Femen pourrait (enfin!) se promener nues dans Damas. A la poubelle également.
Enfin, le dernier qui risque de connaître le même sort : Que vont faire le Hezbollah et l'Iran si la Syrie est attaquée?
Peu de choses, nous dit-on, encore des tigres de papier, mais rien n'est moins sûr:
 http://www.naharnet.com/stories/en/96463-report-hizbullah-to-retaliate-from-homs-to-any-strike-against-syria
Au delà des postures, il n'est pas impensable que ceci arrive. La réponse viendra de Syrie et Israel risque d'en supporter les conséquences avec le choix de l'escalade ou pas, au Liban et en Syrie, les Etats-Unis favorisant ce genre de comportement par leur politique. Au passage, un autre mythe pourrait s'effondrer, celui de la défense anti-missiles du pays.
http://www.liberation.fr/monde/2013/09/03/la-russie-evoque-des-tirs-de-missiles-en-mediterranee_929052


 Adra hier:

Urgent: l'opposition affirme qu'un scientifique syrien qui aurait fait défection va produire des éléments de preuve: Rappelons à nos lecteurs le cas de l'homme qui a réussi à intoxiquer tout le monde et fait  déclencher la Seconde guerre d'Irak, j'ai nommé "curveyball"!https://en.wikipedia.org/wiki/Curveball_%28informant%29
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/03/97001-20130903FILWWW00367-syrie-defection-du-chef-des-medecins.php 
Il a été en fait enlevé: source : syria updates.
 
"As weapons inspectors begin their Syria mission, the opposition Kolona Shoraka website reports the abduction of Abdultawab Shahrour, head of the government’s forensics unit in Aleppo. Shahrour was taken from his home Friday in the al-Akramiya neighborhood, which is controlled by the regime. Shahrour is considered a major asset to the regime in the debate over who used chemical weapons on civilians in Aleppo."

43 commentaires:

  1. Damas, 2 Sept. 2013 - Le président, Bachar al-Assad, a accordé une interview au journal français le Figaro
    publiée par Comité Valmy

    le texte officiel sur le site de la présidence

    President Al-Assad's Le Figaro Interview September 3 2013
    http://www.presidentassad.net/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dsl le lien
      http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3861

      Supprimer
  2. Bonjour,
    Je pense qu'il faut diffuser cet entretien du figaro qui contribue à ré humanisé Assad que ses ennemis avaient diabolisé, de plus le label Figaro le rend très présentable et permet d'opérer une fissure entre les politiciens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, marie madelene, d'autant plus que sur le site du Figaro, l'article en ligne est en version "payante".

      Supprimer
  3. J'ai posté ça chez AJ, je le remets ici. On verra bien si la tendance se confirme dans les prochains jours...

    CNN a établi un premier décompte des membres du Congrès s'étant prononcés publiquement pour ou contre une intervention américaine en Syrie.

    Pour le moment ça donne ça:

    Pour: 47 (33 démocrates et 14 républicains)
    Contre: 67 (18 démocrates et 49 républicains)

    http://www.facebook.com/AlakhbarytAlshamlt/posts/407464122693410

    Je rappelle que la composition du Congrès est la suivante:

    Sénat: 53 démocrates et 45 républicains
    Chambre des représentants: 200 démocrates et 233 républicains

    Total: 253 démocrates et 278 républicains

    Il peut sembler tentant pour les républicains, et le premier décompte de CNN renforce un peu cette hypothèse, de profiter de ce vote pour faire essuyer à Obama une défaite politique majeure. Ne pas autoriser une intervention largement rejetée par l’opinion publique américaine leur éviterait également de se mettre leurs électeurs à dos…

    RépondreSupprimer
  4. Le lapsus révélateur de François Hollande !
    Ouf, la pravda "Le Monde" est là pour rattraper le tir

    Lu dans lexpress.fr/actualités
    Marie Simon
    07h50 :
    « La menace ne cessera pas tant que le régime de Bachar el-Assad sera en place. » En affirmant cela mardi en conférence de presse, François Hollande a donné l’impression que le « but de guerre » se déplaçait : il ne s’agirait donc plus de « punir » Damas après l’utilisation d’armes chimiques contre la population syrienne, mais de renverser le régime ?

    Ce mercredi matin, François Bayrou sur iTélé, et d’autres figures politiques, s’en alarment.

    Le président de la République, lui, clarifie les choses dans une interview accordée au Monde : « Il ne s’agit pas de renverser le dictateur syrien ». « Je ne suis pas favorable à une intervention internationale qui viserait à »libérer« la Syrie ou à renverser le dictateur, mais j’estime qu’un coup d’arrêt doit être porté à un régime qui commet l’irréparable sur sa population », précise-t-il.

    RépondreSupprimer
  5. "curveyball"! intéressant !!!

    On November 4, 2007, 60 Minutes revealed Curveball's real identity.[7] Former CIA official Tyler Drumheller summed up Curveball as "a guy trying to get his green card essentially, in Germany, and playing the system for what it was worth."[2]

    In a February 2011 interview with the Guardian he "admitted for the first time that he lied about his story, then watched in shock as it was used to justify the war."
    ------------------

    "Il a été en fait enlevé: source : syria updates."
    ça date du 19 août soit avant ces attaques chimiques du 21 août à Damas
    Syria Direct: News Update 8-19-2013
    http://www.syriadirect.org/sas/12-news-roundup/714-syria-direct-news-update-8-19-2013

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette info du 19 août nous présente Shahrour comme un atout majeur du régime dans un débat dans le débat sur qui a utilisé des armes chimiques sur des civils à Alep ...
      (Shahrour is considered a major asset to the regime in the debate over who used chemical weapons on civilians in Aleppo."

      Le Figaro avec Reuters du 03/09/2013 annonce le contraire !

      "Le responsable de la commission syrienne des médecins légistes, Abdeltawwab Shahrour, a fait défection, selon l'opposition syrienne, qui affirme aujourd'hui que ce dernier détient des preuves de l'implication du régime de Bachar el-Assad dans l'attaque chimique qui s'est produite le 19 mars à Alep."

      Supprimer
    2. d'après d'autres sources, la date de l'enlèvement d'Abdeltawwab Shahrour serait le 16 août.

      La propagande va bon train ...
      Source: Sky News
      5:02pm UK, Tuesday 03 September 2013

      Syria Defector 'Exposes Assad Chemical Attack'

      At least 24 people are said to have died in Aleppo.
      A former Syrian forensic medicine expert has provided evidence that the Assad regime used chemical weapons, opposition forces say.
      Abdeltawwab Shahrour, head of the forensic medicine committee in Aleppo, claims there was a chemical attack in Khan al-Assal, Aleppo, on March 19, said Istanbul-based opposition coalition spokeswoman Sarah Karkour.

      Mr Shahrour, who has defected to Turkey, has documents proving the attack took place and eyewitness accounts from police authorities that contradicte the administration's version of events, a second opposition official said.

      http://news.sky.com/story/1136599/syria-defector-exposes-assad-chemical-attack

      Syrian defector has evidence of March chemical attack: opposition
      By Dasha Afanasieva
      ISTANBUL | Tue Sep 3, 2013 9:08am EDT

      http://www.reuters.com/article/2013/09/03/us-syria-crisis-defection-idUSBRE9820KN20130903




      Supprimer
  6. Turkish secret service helping al-Qaida loading army supplies at border

    a dutch tv crew filming(saturday august 31) at the turkish - syrian border filmed a turkish secret agent helping al quaida and al nusra terrorists loading a truck with army supplies from turkey,the turkish agent got very nervous and said not to film him,than the dutch film crew asked the bearded terrorist what he thinks will happen in the coming days and he said "i like this i like it a lot that the americans will bomb the syrian army and regime" saying the syrians are inhumane.......(sic) but he also says they's affraid the americans will not only attack the syrian army but also al quaida and al nusra fighters a.k.a terrorists

    vidéo 2'09 (en néerlandais !)
    Added: 2 days ago Occurred On: Aug-31-2013
    http://www.liveleak.com/view?i=9e1_1378062104

    ou sur YouTube
    http://www.youtube.com/watch?v=VUGVgBlv5w4

    à diffuser ...

    RépondreSupprimer
  7. "As weapons inspectors begin their Syria mission, the opposition Kolona Shoraka website ..."

    Aucune info trouvé sur le Web concernant ce site de l'opposition Kolona Shoraka !

    translittération de l'arabe inexacte ? site inexistant ? ...
    que veut dire "phonétiquement" Kolona Shoraka en arabe ? ou en turc ? ou en kurde ?

    "Istanbul-based opposition coalition spokeswoman Sarah Karkour."

    Sarah Karkour, Media and Public Relations (Europe and Middle East )
    90-536-070-6092 (Turkey)​​​​
    skarkour@etilaf.org

    http://sawtalkurd.blogspot.fr/2013/03/syrian-coalition-commends-british.html

    RépondreSupprimer
  8. si njama ca existe mais en arabe, ca veut dire nous sommes tous associes.
    la je ne trouve pas un meilleur terme. il 3h du mat.a+

    RépondreSupprimer
  9. Un autre mythe qui s'écroule ... "les preuves" !

    20h07 :
    Le directeur du Centre français de recherche sur le renseignement n'est pas convaincu par la note de synthèse du renseignement français, présenté hier comme une "preuve" de la culpabilité du régime. Il explique au Point ses réticences:

    Attaque chimique en Syrie : ces preuves qui n'en sont pas

    Manipulation
    "Ce document n'est pas une preuve, pas même un rapport brut des services de renseignement français", affirme au Point.fr Éric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). "Il s'agit d'une synthèse gouvernementale de plusieurs papiers des services de renseignement afin de manipuler l'opinion et les parlementaires", estime le spécialiste."

    "Le contenu du rapport est décevant, car aucune information secret défense n'a en réalité été révélée", souligne au Point.fr Olivier Lepick, spécialiste des armes chimiques à la Fondation pour la recherche stratégique. "On aurait aimé que l'État français publie les résultats d'analyses des échantillons biologiques recueillis." À la place, la note détaille pour la première fois l'étendue du programme chimique syrien (gaz VX, moutarde et sarin) et les vecteurs dont Damas dispose pour les employer. Des "révélations" censées démontrer l'implication du régime, mais qui ne sont en réalité qu'un secret de polichinelle. "Tout a déjà été publié dans la presse depuis des années", indique Olivier Lepick.

    Acte politique

    Ainsi, l'expert révèle une "erreur de communication" de la part du gouvernement, qui a pompeusement qualifié de "déclassifiées" des informations déjà connues de tous. Pourquoi Matignon a-t-il exagéré la portée de son document, au risque de donner raison à Bachar el-Assad, qui répète à l'envi que les Occidentaux ne disposent d'"aucune preuve" ? Pour le général Vincent Desportes, professeur à HEC et Sciences Po et ancien directeur de l'École de guerre, la divulgation d'un tel rapport est un "acte politique" visant à légitimer la démarche interventionniste de François Hollande sur le dossier syrien.

    http://www.lepoint.fr/monde/attaque-chimique-en-syrie-ces-preuves-qui-n-en-sont-pas-03-09-2013-1720723_24.php

    RépondreSupprimer
  10. Dernière mise à jour par CNN du décompte des membres du Congrès s'étant prononcés jusqu'à maintenant pour ou contre une intervention militaire américaine:

    Pour: 51 (35 démocrates 16 républicains)
    Contre: 107 (26 démocrates 81 républicains)

    http://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=192885030891106&id=191543527691923

    Un sénateur de l'arizona a révélé que son cabinet était submergé d'appels, de mails et de fax de gens opposés à cette intervention.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une autre estimation donne 62 pour et 188 contre.

      http://tinyurl.com/k6o3jyf

      La source originale serait le site "fdl", mais je n'arrive pas à le trouver. Si quelqu'un tombe dessus...

      Supprimer
    2. Ca y est j'ai trouvé le site:

      http://firedoglake.com/syria-war-whip

      Supprimer
  11. Merci Alexei,
    Que Dieu et/ou le ciel vous entende ( allah yisma minak :) )

    RépondreSupprimer
  12. Parmi les réactions fantasques dans la presse qui fait feu de tout bois ...

    Le Figaro.fr nous fait part que "Le Pape écrit à Poutine pour demander une négociation pacifique en Syrie."

    On l'excusera le frère François, cela fait si peu de temps qu'il est pape, avant il ne se souciait vraisemblablement que des latinos.
    Il a à coup sûr raté bien des épisodes de la saga syrienne depuis mars 2011. Écrire à Obama et Hollande on aurait compris ...
    Pourquoi n'a-t-il pas pris conseil auprès de Mgr Béchara Raï pour mieux l'informer ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que "diable" Francois n'a-t-il pas pensé à écrire à Erdogan, à Netanyahou, au roi Abdallah d'Arabie Saoudite ou à son fidèle complice dévoué de sa tribu wahhabite Bandar ben Sultan ben Abdelaziz Al Saoud, ou à ce tout nouveau jeune prince Tamim Ben Hamad Al-Thani héritier du trône du Qatar,
      ou au roi de Jordanie Abdallah II qui vient de lui confier récemment ses inquiétudes ... (s'est-il "confessé" de ses péchés ... ?)
      http://fr.euronews.com/2013/08/29/le-roi-de-jordanie-exprime-ses-inquietudes-au-pape/

      Supprimer
    2. Peut-être n'écrit-il ni aux juifs ni aux musulmans ...

      Il ne ferait pas un bon chrétien d'Orient !

      Supprimer
  13. Poutine : "Monsieur Kerry ment et il sait qu'il ment. C'est pitoyable."
    (vidéo très courte 0'35 mais percutante !

    http://www.youtube.com/watch?v=SddKL6-OFaM

    "Le président de Russie Vladimir Poutine a reproché un mensonge au secrétaire d’Etat américain John Kerry à l’occasion d’une déclaration de ce dernier sur la Syrie.

    Selon Poutine, il a regardé les débats sur la Syrie au Congrès des Etats-Unis et a été surpris par le commentaire de Kerry à propos de l’absence d’Al-Qaïda en Syrie.

    Répondant à un parlementaire ayant posé la question de savoir si les positions d’Al-Qaïda en Syrie se renforceront après la frappe de l’armée américaine, Kerry a assuré que cette organisation terroriste était absente dans ce pays arabe. « Il ment. Et il sait qu’il ment. C’est triste », a déclaré le président au cours d’une réunion du Conseil des droits de l’homme.

    RépondreSupprimer
  14. Ceux sont les USA qui sont le papa maman d Al Qaida et tout le sait ou devrait le savoir.

    Dans la même veine, Mr fabuis a dit fin 2012: """Al Nusra fait, quand même , du bon boulot."""

    Quelle est la différence entre la mafia et les drones américains, tous deux font leur justice à "eux" mais sauf que les USA sont soi-disant un état de droit mais les exactions extra judiciaires sont du terrorisme et de la Mafia...

    Avons nous vu un criminel ou un assassin grave , qui avoue et reconnaisse son arme de crime ou dire ou se trouve t il?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semblerait Charles qu'un certain nombre d'américains ne se reconnaissent pas de parenté avec cet enfant adultérin des USA ...

      Un vent de révolte dans l'armée US !

      Guerre en Syrie : Les militaires américains se rebiffent !
      http://www.marianne.net/Guerre-en-Syrie-Les-militaires-americains-se-rebiffent-_a231759.html

      Military Voice Opinion Through Pics: ‘I Didn’t Join To Fight For Al Qaeda In Syrian Civil War’

      http://www.offthegridnews.com/2013/09/04/military-voice-opinion-through-pics-i-didnt-join-to-fight-for-al-qaeda-in-syrian-civil-war/

      US troops take to Facebook to say no to Syria strike
      http://www.journal-news.com/news/news/us-troops-take-facebook-say-no-syria-strike/nZngD/

      Supprimer
    2. Cela donnera peut-être quelques idées aux militaires français ...

      Supprimer
    3. "Cela donnera peut-être quelques idées aux militaires français"

      A commencer par les aumôniers, qui n'ont rien à faire dans des armées d'invasion qui n'apportent que le chaos et la destruction...

      Supprimer
  15. Michel COLLON chez Taddei ce soir à 22 h 30 FR2


    http://allainjules.com/2013/09/06/vladimir-poutine-syrie-obama-et-hollande-deux-pousse-au-crime-sans-vision-et-isoles/comment-page-1/#comment-336557

    RépondreSupprimer
  16. Les armes chimiques, TOUT DÉPEND DE QUI LES UTILISE ...
    (extraits d'articles d'ActuKurde)

    Armes chimiques : La Turquie accusée de nouveau
    2013-01-03

    Alors que l’Occident tourne l’attention de l’opinion publique vers les armes chimiques du régime syrien, l’armée turque est de nouveau accusée d’avoir utilisé ces armes chimiques contre les militants kurdes.

    La Turquie est pointée du doigt depuis longtemps par les organisations de la société civile pour l’utilisation des armes chimiques et des gaz toxiques contre le PKK. Pourtant, la Turquie figure parmi les pays qui ont signé et ratifié le traité international de désarmement (OIAC) qui interdit la mise au point, la fabrication, le stockage et l’usage des armes chimiques. OIAC, signée en 1993, a attiré 188 États parties depuis son entrée en vigueur en 1997.

    Au moins 473 guérillas kurdes ont été tuées par des armes chimiques lors des 40 opérations militaires menées par l’armée turque depuis 1994, selon un décompte de l’ActuKurde à partir des rapports de l’Association des droits de l’homme (IHD). La même association avait aussi élaboré une carte interactive sur laquelle figurent les lieux de 253 fosses communes où seraient enterrés environ 3248 corps humains dans une vingtaine de provinces kurdes.

    http://www.actukurde.fr/actualites/397/armes-chimiques-la-turquie-accusee-de-nouveau.html

    La Turquie accusée d’avoir utilisé des armes chimiques
    2011-10-31

    BDP : Des armes chimiques utilisées

    La co-vice-présidente du BDP (Parti pour la Paix et la Démocratie) et avocate, Meral Danis Bestas, a déclaré que ces guérillas du PKK ont été tuées par des armes chimiques, dénonçant le silence mortel des medias. « Les autorités gardent le silence, ainsi que les medias et la justice »

    S’adressant au gouvernement AKP du premier ministre Recep Tayyip Erdogan, elle a demandé des explications : « Y-a-t-il un stock d’armes chimiques ? Sont-elles utilisées lors des récentes opérations ? Pourquoi les rapports d’autopsies ne sont pas révélés ? Quels sont les causes de la mort selon ces rapports ? »

    Ce n’est par la première fois que la Turquie est accusée d’avoir violé les conventions internationales sur les armes interdites. Le Roj TV, une chaîne de télévision kurde, avait diffusé le 1e aout une vidéo de Necdet Ozel, le nouveau chef d’état-major, lors d’une opération menée en 1999 au cours de laquelle il ordonnait le bombardement aux gaz chimiques contre les guérillas. 20 militants avaient été tués le 11 mai 1999 à Ballikaya, dans la région de Sirnak. Un prélèvement d’échantillons de gaz chimique avait été alors envoyé en Allemagne pour l’analyse criminelle, après l’opération militaire, et cette analyse confirmait qu’il s’agissait bel et bien de gaz chimique mortel.

    http://www.actukurde.fr/actualites/49/la-turquie-accusee-d-avoir-utilise-des-armes-chimiques.html

    Turquie : 437 militants kurdes tués par des armes chimiques en 17 ans
    2011-08-27
    http://www.actukurde.fr/actualites/17/turquie-437-militants-kurdes-tues-par-des-armes-chimiques-en-17-ans.html

    RépondreSupprimer
  17. Les membres du Congrès américain refusent de rencontrer une délégation russe.
    Décidément, les Américains et la diplomatie, ça fait deux...

    RépondreSupprimer
  18. Vraisemblablement, vous aveu eu connaissance de l article de Robert Fisk du 30.08.13 dans l Independant dans lequel il explique que le timing de cette affaire d armes chimiques est "intriguant".
    1---Vraisemblablement , la progression des gains par la armée de la RAS (ndr: Al Qusseir,Khan Al Assal,Ariha,Homs, Crack des chevaliers et le quasi étranglement des mercenaires à Al Ghoutta...) a irrité les USA/France/A Saoudie.
    2---Pour sauver la face, il fallait faire ressortir cetet affaire de Sarin et consorts.
    3---Il relève (dixit) que la guerre en Syrie est plutôt contre l Iran ennemi Number One d Israel. Si la Syrie gagne, l Iran gagne et si la Syrie perde, l Iran et Heubollah ont perdu aussi.

    NB:Bien que l analyse de ce timing et le passage à la guerre par les 2 alliées USA/France à ce jour par Mr Fisk est très pertinente mais je me demande si l hégémonie américaine ne doit pas trouver toujours une proie ( leur CV témoigne...) et après l Algèrie et l Iran, qui les USA attaqueront?...sauf si les Russes ne continueront pas ainsi et/ou que les USA/FRANCE N ont pas mis le feu à la poudrière, la Syrie, vers une 3ème guerre mondiale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Optimiste comme je suis, je crois qu'on évitera une grande guerre, à laquelle personne n'a intérêt, et que les Américains finiront par comprendre qu'ils ne peuvent pas perpétuellement mettre le Moyen-Orient à feu et à sang uniquement pour défendre les intérêts d'Israel. Le monde et les rapports de force changent et il faudra bien qu'ils s'y fassent...

      Supprimer
    2. Et toute cette co-agitation intriguante sur des frappes chirurgicakes "propres", punir et chatier, disuasion pour emmener Assad à accepter une solution politique ( ndr:ils ne parlent jamais des choses objectives comme Genève 2), leçon aux scouts ne se terminent avec un Baroud d honneur qui sauve la face d Obama et De Hollande en essayant tout "simplement" d assassiner Assad?
      Beaucoup de ces criminels seraient contents certes.

      Au fait, on ne parle jamais du peuple syrien puis qu il est le destiné de tous ces cirques macabres et des bénitiers du Dimanche : obama arrive en retard au G 20, serrée de main crispé, hollande visité par Merkel, Fabuis qui re-hallucine , BHL qui dit des ânneries, ...qu est ce qu on s en fout...au fait ( sans être vulgaire) ...

      Supprimer
  19. De retour, sic!
    Pas impossible que le Congrès se rebiffe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dernière tendance sur le résultat du vote au Congrès:

      Selon le décompte de CNN:
      48 oui / 137 non

      http://edition.cnn.com/interactive/2013/09/politics/syria-congress-vote-count/house.html
      http://edition.cnn.com/interactive/2013/09/politics/syria-congress-vote-count/index.html

      ABC:
      43 oui / 217 non

      http://abcnews.go.com/blogs/politics/2013/09/military-action-in-syria-where-the-house-stands

      Washington Post:
      48 oui / 249 non

      http://www.washingtonpost.com/blogs/the-fix/wp/2013/09/02/where-the-votes-stand-on-syria


      Le texte pourrait être accepté de justesse au sénat, mais c'est à la chambre des représentants que ça devrait bloquer.

      Le membre du Congrès Alan Grayson résume la situation:

      "A huge, bi-partisan majority has recognized that a unilateral attack on Syria is not our responsibility, it won’t accomplish anything, it’s expensive, and it’s dangerous"

      http://grayson.house.gov/media-center/press-releases/more-than-3-to-1-against-an-attack-on-syria

      Supprimer
    2. Tout dépend aussi des sommes qui seraient versés par l industrie militaire américaine* aux futurs votants du congrès le 9.9 d une part et de l autre comme Kerry-Dawi l avait dit: La Saoudie paiera la note totale** de la guerre en Syrie, tout compris et clefs en main( + inclus l achat des votants + 10% au moins en plus de bonne main-pour boire...etc..)

      *le CA du complexe militaro-industriel américain CMI est de 6 billions de dollars ( = 6 + 12 zéros à sa droite dans le sens propre et figuré!!)
      **De toute façon, l argent du Pétrole Saoudien et Qatari est destiné aux USA/Total...etc. Pour l A Saoudie c est fait depuis 1950 en ces termes: Maintien éternel d Al Saoud au pouvoir et garantie par les USA contre son pétrole.
      Pour le Qatar, la base USA Air Force Number one à 20 kms au sud du Doha s en occupe du reste des Qatari et de son pétro-dollar. Au fait, puisque cet argent est une "propriété" des USA, ces derniers font ce qu ils veulent avec: même quelques attentats inside ou même payer la note totale de quelques mercenaires qui chicaneraient les Rois-Emirs précités (ça ne nous dérange pas d avoir nos ennemis les terroristes bien qu ils sont notre création , chez nos Amis ainsi que d avoir nos amis chez nous ennemis). Dernière application d avoir nos amis chez nos ennemis sont les Qataris qui soutenaient les djihadistes maliens ( et syriens certes) ce qui a permis entre autres de justifier une des raisons de la guerre au Mali ( et non pas toutes, certes)

      Supprimer
  20. UNE INFO (même un fait divers...) QUI VA PASSER, comme d habitude, inaperçue:
    DES DJIHADISTES FRAçAIS BRAQUENT UN FAST FOOD AUX YVELINES
    Quatre Djihadistes islamiques qu s apprêtaient à partir faire le Djihad ( c est du pléonasme, me diriez vous :) ) en Syrie ont braqué un fast food aux Yvelines pour subvenir à leurs besoins pécuniaires pour pouvoir, soi disant, y aller…
    Georges Malbrunot avait écrit il y a 6 mois:
    En Syrie, les Djihadistes sont de deux mouvances:
    –Djihad national ( en Syrie), frères musulmans embourgeoisés cherchant le pouvoir , aidés soit par le Qatar sinon de l A. Saoudie ( ndr: les deux derniers s entre tuent pour devenir le leader, passons…). Ils sont représentés par l ASL ( ndr: dite Soft ou modérée qui est un étiquetage français bidon puis re -nouveau-étiquetage français ridicule les coloriant comme des LAIQUES , SVP Interdit de rire).(ndr: sans l accord des USA et la GB, ni le Qatar ni l A. saoudite leurs aides finacières et médiatique n auraientt pas existé, certes)
    —Djihad mondial (Al NUSRA, Ahrar Al Cham..étiquetés comme durs, radicaux et salafistes…etc) qui considèrent que l occident surtout l Europe sont des impies qui ne se rendent pas compte de leur décadence et c est à ces djihadistes de les réveiller en les secouant pour adopter la voire droite du Charia..

    Revenons à Malbrunot: Malgré ces différences fondamentales , il dit que la frontière entre ces deux idéologies nationale et mondiale est tellement ténue qu elle n existe pas.(ndr: les radicaux est un pyramide , en bas la classe ouvrière violente *** qui sont les salafistes et en haut les embourgeoisés les Frères Musulmans dits ASL ou Morsi et consorts mais attention il y a la loi des vases communicants et l ascenseur qui fonctionne A/R dans ce pyramide) Encore une fois si les USA/France et GB n avaient pas soutenu secrètement ces FM aussi, ils n auraient pas existé non plus.


    ***Rappelons nous que Mr Fabuis avait dit fin 2012: Al Nusra fait, quand même, du bon boulot.
    ***Rappelons nous que John Kerr-Dawi ( clone du Cheik Qardawi) avait dit à des concitoyens américains, en réponse à ce qu en tapant sur Assad, ne risque t il pas d encourager Al Qaida, il avait répondu : "il n y a pas d Al Qaida en Syrie."
    ***Rappelons à Mr Kerry-Dawi que le secrétariat d état américain avait annoncé fin 2012-début 2013 ( selon le Los Angelos et l I-Monde ) qu Al Nusra est une branche indissociable d Al Qaida Irak..

    RépondreSupprimer
  21. http://www.voltairenet.org/article179989.html

    donc je ne suis pas la seule a penser que ces enfants " gazes dans la ghouta" proviennent des villages de latakie...

    c'est important de le faire savoir car la on demonte le mythe qui va entrainer une guerre mondiale ou un genocide en Syrie

    RépondreSupprimer
  22. errata
    http://www.voltairenet.org/article180128.html

    RépondreSupprimer
  23. encore une autre source:


    Les enfants gazés de la Ghouta sont ceux enlevés à Lattaquié

    La conseillère politique et médiatique du président syrien Boussayna Chaabane a révélé que les enfants tués dans l’attaque chimique présumée du 21 aout dernier sont les mêmes qui avaient été enlevés par les miliciens des villages de Lattaquié.
    « Le gouvernement syrien n’est pas responsable de l’attaque du 21 aout dernier, mais c’est l’opposition qui a enlevé des enfants et des hommes des villages de Lattaquié et les a apportés vers la Ghouta pour les entasser dans un seul endroit et les gazer »,
    a-t-elle indiqué dans un entretien accordé à la chaine arabophone de Sky News, diffusé jeudi.
    Dans la première semaine du mois d’aout, des centaines de miliciens ont pris d’assaut une douzaine de villages alaouites dans la province de Lattaquié, y ont commis des massacres et enlevé quelque 120 hommes, femmes et enfants.
    Lorsque l’armée régulière a sécurisé ces villages, elle a découvert plusieurs charniers qui comptaient près d’un millier de tués.
    L’éventualité que les enfants gazés de la Ghouta aient été originaires de Lattaquié avait été évoquée au lendemain de l’attaque, surtout que les images qui les avaient filmés les ont montrés dans leur majorité sans leurs parents.
    Interrogée sur l’action militaire américaine contre la Syrie, Mme Chaabane a estimé qu’elle n’était nullement justifiée. « Ceux qui incitent à la guerre sont les mêmes qui veulent empêcher le dialogue entre les Syriens et la tenue de Genève 2 ou toute solution de la crise syrienne ». Elle a dit constater "un déferlement d'accusations chaque fois que les prémisses d'une solution se présentent"
    Et la conseillère syrienne de conclure : « Il ne s’agit pas d'une frappe, mais d’une offense à toutes les lois internationales, à la Chartes des Nations Unies et à l’éthique qui régit les relations entre les nations ».


    Source: Sites web





    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les liens, l'article a été publié sur Al-Manar et IRIB (même titre), et commence à se diffuser sur la toile.
      A rapprocher de cet article du 31 août:
      Attaque chimique en Syrie : des rebelles de la Ghouta avouent l’avoir causée
      L.Mazboudi

      Aticle original: EXCLUSIVE: Syrians In Ghouta Claim Saudi-Supplied Rebels Behind Chemical Attack
      By Dale Gavlak and Yahya Ababneh - August 29, 2013
      http://www.mintpressnews.com/witnesses-of-gas-attack-say-saudis-supplied-rebels-with-chemical-weapons/168135/

      et de cette vidéo
      SYRIA Jihadist Admits To Having & Using Toxic Gas, Justifies Killing Women & Children

      "We decided to harm them through their women and kids. A person asks: "Is it okay to kill their women and kids". The guy falsely quotes Quran: (fight them the way they fight you). We kill their kids and women as Osama bin Laden said: "until they cease killing our women and kids".

      http://www.youtube.com/watch?v=V5kda1KhqlU

      Supprimer
  24. Les enfants gazés de la Ghouta sont ceux enlevés à Lattaquié



    Les enfants gazés de la Ghouta sont ceux enlevés à Lattaquié

    La conseillère politique et médiatique du président syrien Boussayna Chaabane a révélé que les enfants tués dans l’attaque chimique présumée du 21 aout dernier sont les mêmes qui avaient été enlevés par les miliciens des villages de Lattaquié.
    « Le gouvernement syrien n’est pas responsable de l’attaque du 21 aout dernier, mais c’est l’opposition qui a enlevé des enfants et des hommes des villages de Lattaquié et les a apportés vers la Ghouta pour les entasser dans un seul endroit et les gazer »,
    a-t-elle indiqué dans un entretien accordé à la chaine arabophone de Sky News, diffusé jeudi.
    Dans la première semaine du mois d’aout, des centaines de miliciens ont pris d’assaut une douzaine de villages alaouites dans la province de Lattaquié, y ont commis des massacres et enlevé quelque 120 hommes, femmes et enfants.
    Lorsque l’armée régulière a sécurisé ces villages, elle a découvert plusieurs charniers qui comptaient près d’un millier de tués.
    L’éventualité que les enfants gazés de la Ghouta aient été originaires de Lattaquié avait été évoquée au lendemain de l’attaque, surtout que les images qui les avaient filmés les ont montrés dans leur majorité sans leurs parents.
    Interrogée sur l’action militaire américaine contre la Syrie, Mme Chaabane a estimé qu’elle n’était nullement justifiée. « Ceux qui incitent à la guerre sont les mêmes qui veulent empêcher le dialogue entre les Syriens et la tenue de Genève 2 ou toute solution de la crise syrienne ». Elle a dit constater "un déferlement d'accusations chaque fois que les prémisses d'une solution se présentent"
    Et la conseillère syrienne de conclure : « Il ne s’agit pas d'une frappe, mais d’une offense à toutes les lois internationales, à la Chartes des Nations Unies et à l’éthique qui régit les relations entre les nations ».


    Source: Sites web





    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait les noms , les témoignages des parents, et que cela sorte de Syrie, si on veut pouvoir faire quelque chose.

      Supprimer
  25. Syrie: la lettre d'un ancien ambassadeur de France à François Hollande

    Diplomate de carrière de 1972 à 2009, Pierre Charasse fut ambassadeur, notamment au Pakistan, en Uruguay et au Pérou, et a représenté la France dans de nombreuses instances internationales. Depuis le Mexique où, retraité, il réside, il vient d'adresser une lettre aussi ironique que cinglante à François Hollande sur la crise syrienne.

    Mexico, le 2 septembre 2013

    Monsieur le Président de la République,
    ...

    http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/060913/syrie-la-lettre-dun-ancien-ambassadeur-de-france-francois-hollande

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'article est également repris sur LGS

      http://www.legrandsoir.info/syrie-la-lettre-d-un-ancien-ambassadeur-de-france-a-francois-hollande.html

      Supprimer